Aujourd'hui
Dimanche - Sem. 38 2 2 Sep. Maurice UDernier quartier
CHOIX DE LANGUES
ArabicChinese (Simplified)EnglishFrenchGermanMalagasyRussianSwahili

Can : requête des Comores : Le verdict attendu à Genève mi-mai prochain

Eliminés au  stade Yaoundé pour la dernière journée des éliminatoires de la coupe d’Afrique des Nations, les Cœlacanthes, mais, certaines autorités  croient toujours à une qualification. Alors que les Comores ont saisi le Tas de disqualifier le Cameroun, la délibération est le  mois de Mai prochain, à Genève.

L’équipe nationale des Comores

L’achèvement des éliminatoires de la coupe d’Afrique des Nations sous  défaite derrière les dos des cœlacanthes, semble  affirmer l’absence des Comores  à la grande compétition continentale prévue en Egypte le mois de juin prochain. Par conséquent,  certaines autorités restent jusqu’à présent confiant  et s’optimisent  auprès de la commission internationale contre la discrimination sportive qui exige le tribunal arbitrage de Genève de prendre en considération l’article 92 de la CAF  pour disqualifier les lions indomptables Camerounais.

« Je suis confiant »

 A travers une émission sportive accordée par l’ancien président de Ngaya Club de M’dé Bambao, Mr Hussein Abdallah dans les plateaux de l’Ortc, ce dernier croie toujours à un gain de cause qui pourrait solliciter les Cœlacanthes à arracher leurs billets vers l’Egypte pour  la coupe d’Afrique des Nations. «  Je suis confiant et je croie toujours à un gain de Cause auprès du  Tas pour que les cœlacanthes puissent être qualifiés à la prochaine coupe d’Afrique, » lance  Houssein Abdallah, l’ancien président de Ngaya Club de Mdé.

Ce dernier, n’a pas manqué l’expression pour féliciter l’ancien président de la fédération Comorienne de Football Tourki Salim, dont selon lui, le foot Comorien a connu une vitesse  supérieure sur le classement continental te international du football. « Nous avons un bilan positif depuis l’arrivée du Tourki Salim à la tête de la FCF. Les Comoriens lui devaient un maximum de respect », lâche t-il.

Lire aussi   CAN 2019 « Le tirage au sort de la CAN 2019 nous a offert plusieurs chocs pour la phase de poules »

Avant que l’émission touche à sa fin, l’invité dans les ondes de l’ORTC  remet en cause la corruption qui gagne le terrain sur le sol Comorien, et il prône d’être candidat aux prochaines élections de la fédération de football Comorien.

Les Comores ont déposé une requête au tribunal africain de sport avec 70 millions pour appuyer le dossier d’exclusion des Lions indomptables à la coupe d’Afrique des Nations vu que le Cameroun n’organise pas cette rencontre continentale. Aujourd’hui, le TAS ne s’est pas prononcé pour ou contre le Cameroun.

70 millions versées

Alors que le rêve des Comores n’a de vaincre les lions indomptables du Cameroun le 23 mars dernier au stade de Yaoundé, a échoué dans le cadre de la  dernière journée pour les  éliminatoires de la coupe d’Afrique des Nations, prévue le mois de juin prochain en Egypte, une autre chance est possible si… Le tribunal africain de sport reste sourd et muet, négligeant  la requête des cœlacanthes, qui exige l’application de l’article 92 au point de disqualifier la sélection Camerounaise de football dans la grande compétition africaine de football. L’inaction de la première instance de football africain  laisse  interpréter, que la loi n’est faite que s’appliquer spécifiquement aux petites nations comme les Comores.

« Les 70 millions perdues pour les Comores à la demande qu’une justice soit faite n’est qu’un vers d’eau guetté dans l’océan. Si le TAS reste taciturne sur ladite requête des cœlacanthes, c’est une façon de  privilégier les lions indomptables à prendre part à la prochaine coupe d’Afrique des Nations », dit-on. La fédération du football comorien attend toujours la part du gouvernement comorien.

Lire aussi   CAN 2019: La CAF est sous pression

 

Nassuf.M.Abdou

Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire

Abonnement
Abonnement gratuit S’abonner