Aujourd'hui
Lundi - Sem. 47 1 8 Nov. Aude RGibbeuse décroissante
CHOIX DE LANGUES
ArabicChinese (Simplified)EnglishFrenchGermanMalagasyRussianSwahili

Cyclone Kenneth  : SONELEC relève 600 millions de dommages

La sonelec est sinistrée suite au cyclone Kenneth qui a ravagé le pays la nuit du mercredi au jeudi derniers. 600.000.000 kmf est le montant estimé par cette société sur les dégâts. 40% du réseau électrique se trouve à terre. Dans un point de presse tenu samedi dernier, Aboubacar Saïd Mdohoma, directeur général de sonelec a salué les efforts des différentes équipes de la société. Le directeur général promet la fourniture d’électricité dès aujourd’hui, lundi.  

Le cyclone Kenneth a fait beaucoup plus de dégâts dans l’ensemble du territoire. La société nationale d’électricité comorienne est parmi les victimes du cyclone. Dans un point de presse, la direction de Sonelec a fait l’état des dommages et qui relèvent de 600.000.000 Kmf et 40% du réseau électrique est à terre. Le directeur général, Aboubacar Saïd Mdohoma a souligné que « deux groupes électrogènes du central Itsambouni sont endommagés. Des poteaux, transformateurs et automobiles sont aussi endommagés. »

Quant au bilan humain, le directeur général a précisé qu’aucun mort ni blessé de la part de la société n’a été enregistré. Les équipes de la société sont sur le terrain pour rétablir le courant. « Nous avons pu évaluer ce qu’il faut faire », a-t-il dit. Le directeur général a sollicité l’accompagnement de la population dans leurs travaux de réhabilitation du réseau électrique dans les régions car, selon lui, la société Sonelec est aussi touchée par le cyclone.

 Bien que les dégâts soient énormes, certaines régions et villes périphériques commencent à percevoir de la lumière. « Notre objectif est de rétablir le courant dans la capital Moroni. Mais depuis ce lund,i la région Mitsamihouli-Nboudé vont aussi recevoir du courant », a rassuré le directeur général de Sonelec. Celui-ci a aussi fait savoir que des équipes de nettoyage interne sont aussi au travail et qu’« heureusement tout est dans l’ordre maintenant. On a commencé à travailler. »

Lire aussi   Ordures ménagères : Le gouvernement tend à renverser la situation

Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire

Abonnement
Abonnement gratuit S’abonner