Aujourd'hui
Lundi - Sem. 47 1 8 Nov. Aude RGibbeuse décroissante
CHOIX DE LANGUES
ArabicChinese (Simplified)EnglishFrenchGermanMalagasyRussianSwahili

Tourisme : Et si on crée un fonds d’investissement pour le tourisme !

Etant un trésor national, le gouvernement comorien doit établir une stratégie pour promouvoir le tourisme en Union des Comores. Certes, il existe des marges de progression d’accueil de visiteurs et de revenus générés, mais le manque d’une stratégie adéquate et un fonds dédié à ce secteur de croissance économique, le développement du tourisme ne sera qu’un cauchemar.

Le jeudi 27 septembre prochain, correspond à la journée mondiale du tourisme. Promouvoir les investissements transfrontaliers sur les hôtels, aéroports, ports et routes, Améliorer l’accueil, établir une stratégie cohérente de promotion autour d’un nombre resserré de marque de destinations d’une notoriété mondiale, développer les technologies numériques, valoriser les métiers du tourisme, créer un fonds d’investissement pour le tourisme, soutenir les initiatives mettant en valeur les us et coutumes et les produits locaux, mettre en place l’e-tourisme, tels sont des axes majeures pouvant développer le tourisme au Comores. Etant un trésor national, le gouvernement comorien doit établir une stratégie pour promouvoir le tourisme en Union des Comores. Certes, il existe des marges de progression d’accueil de visiteurs et de revenus générés, mais le manque d’une stratégie adéquate et un fonds dédié à ce secteur de croissance économique, le développement du tourisme ne sera qu’un cauchemar.

Pourquoi un fonds d’investissement pour le tourisme ?

Le tourisme peut indubitablement contribuer à la concrétisation de l’émergence à l’horizon 2030 notamment la création d’emploi, la lutte contre la pauvreté, et la compétitivité et productivité du secteur agricole. L’archipel des Comores bénéficie d’un immense patrimoine environnemental, de larges ressources naturelles et d’une richesse culturelle, autant d’atouts devant contribuer au développement du tourisme pour le pays. Ainsi, le tourisme du fait de sa nature sectorielle, pourrait renforcer les liens de solidarité et de coopération bi et multilatéraux.

Le fonds d’investissement tourisme pourrait également réunir d’autres investisseurs institutionnels, nationaux et/ou internationaux. Avec ce fonds, tous les axes majeurs cités ci-dessus peuvent se mettre en œuvre en particulier la stratégie cohérente de promotion autour d’un nombre resserré de marques de destinations d’une notoriété mondiale et le développement des technologies numériques. Mais également, ce fonds contribuera à la valorisation des métiers du tourisme en renforçant les formations professionnelles surtout sur la qualité des services.

La promotion du tourisme est un moteur de croissance inclusive et de développement durable

Fournir aux acteurs de ce secteur de l’économie et du commerce une plateforme d’échanges et de discussions sur les voies et moyens d’optimiser leur contribution aux objectifs du développement durable serait un atout. Cette plateforme d’échanges et de discussions permettra de discuter les manières d’utiliser le tourisme en évitant de créer des enclaves, mais de développer le secteur pour assurer des retombées bénéfiques pour l’économie, la société et l’environnement. Les acteurs peuvent examiner les opportunités de développement des sous- secteurs émergeants le tourisme que l’Union des Comores peut à mettre à profit pour développer le secteur du tourisme en général. Mais également à mettre en place une politique devant maximiser les bénéfices et minimiser les conséquences négatives dans le social, l’économie et l’environnement.

Le tourisme pourrait concrétiser l’émergence

Quel rôle le tourisme pourrait jouer à la concrétisation de l’émergence prônée par le chef de l’Etat comorien ? Quelles opportunités la paix et la sécurité apporteraient en matière de tourisme pour les Comores ? Comment le pays pourrait lier le tourisme aux autres secteurs économiques ? Parmi les piliers de la stratégie de croissance accélérée et de développement durable, la diversification de l’économie à travers plusieurs variables économiques dont celle du tourisme durable. Cette stratégie repose sur des acquis en matière de renforcement de la démocratie, de paix et de cohésion nationale, de renforcement du cadre macroéconomique, de développement des secteurs sociaux et de gestion durable de l’environnement.

 

Notre archipel est incontestablement apprécié pour un vrai tourisme diversifié, attirant avec un grand flux touristique en raison de la destination exceptionnelle, sa diversité folklorique classique et sa tradition typiquement dominante. Les secteurs touristiques des Comores sont des secteurs générateurs de revenus et d’emplois dont ses potentialités et ses virtualités attractives aussi bien pour les générations avancées que pour les jeunes attirés, les distractions et l’aventure à la découverte d’une culture qui pourrait servir de réflexion profonde afin d’être imité ou interprété par l’autrui.

L’e-tourisme

Alors que le gouvernement comorien s’active sur l’e-gouvernement, il serait mieux ainsi de se lancer sur l’e-tourisme. Vu que le monde se connecte. Le bouleversement de l’internet touche presque tous les secteurs d’activités. Cependant, le tourisme est concerné sur le succès de l’internet. Ce dernier est utilisé beaucoup plus par les touristes. Nombreux sont ce qui utilisent l’e-commerce pour rechercher, réserver des hôtels, des restaurants. Le numérique est particulièrement devenu ces dernières années, un outil indiscutable et incontournable du tourisme. 

Kamal dine Bacar. A

 

Kamal dine Bacar Ali, rédacteur en chef d’Al-fajr

Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire

Abonnement
Abonnement gratuit S’abonner