ALFAJR QUOTIDIEN – Journal d'information quotidien comorien

Anjouan : Mohamed Rabiou toujours en détention provisoire

Arrêté au mois de ramadan dernier, Mohamed Rabiou, ancien commissaire à la santé sous le régime de l’ancien gouverneur d’Anjouan, est en prison depuis presque 8 mois sans procès. Selon un membre de sa famille, aucun motif de son arrestation n’a été révélé jusqu’à présent.

Le gouvernement montre ses muscles contre les membres du parti Juwa de l’ancien président Ahmed Abdallah Mohamed Sambi et de l’ancien gouverneur de l’île d’Anjouan Dr Salami Abdou. 8 mois déjà depuis que Mohamed Rabiou, ancien commissaire de la santé est en prison. Les motifs de son arrestation restent, jusqu’à lors, inconnus, selon un membre de sa famille. « Chaque jour, on nous dit que son procès se tiendra, en vain. L’ancien commissaire à la santé est toujours en prison », témoigne un membre de sa famille.

 L’état de santé de l’ancien commissaire se dégrade. « Mon frère est diabétique. Son état de santé se dégrade tous les jours. Il a besoin d’une assistance médicale », précise notre interlocuteur. Ce dernier déplore les conditions de détention et surtout la lenteur de la justice pendant que le délai légal imposé par la loi pourrait s’écouler sans procès. « Je pense que le délai pour une détention est de 4 mois renouvelable. Et pourtant, ce délai pourrait s’écouler sans procès. Ce qui signifie que les autorités compétentes ne tiennent pas compte de cette disposition du code de procédure pénale », regrette-t-il. Cet ancien commissaire est sous mandat de dépôt à Koki.

Ce dernier tire la sonnette d’alarme et appelle le président de la République et le ministère de la justice à faire preuve de bonne volonté et de bonne foi d’organiser les procès des détenus quels que soient leurs statuts afin de respecter les droits et les libertés fondamentaux garantis par la constitution de l’Union des Comores.

Kamal Saïd Abdou

Laisser un commentaire