ALFAJR QUOTIDIEN – Journal d'information quotidien comorien

Dialogue national : Mouigni Baraka consultera ses pairs

Dans une lettre officielle publiée depuis la semaine dernière, le chef de l’Etat Azali Assoumani a fait appel au dialogue national pour l’apaisement et les reformes déjà engagées. Alors que l’ancien gouverneur de Ngazidja, Mouigni Baraka Saïd Soilih est invité, avant de prendre une décision, il consultera la notabilité, le Cnt…

Le nom de Mouigni Baraka Saïd Soilih, ancien gouverneur de l’ile de Ngazidja et président du conseil national de transition est cité dans la liste de la lettre d’invitation au dialogue national du président Azali Assoumani. Pour mettre fin à la crise socio-politique, le président de la République a encore tendu la main aux organisations politiques et apolitiques.

Pour Mouigni Baraka, le président de la République a pris largement le temps de réfléchir avant d’appeler à un dialogue. « Je suis un politicien alors je dois aussi prendre mon temps pour réfléchir. Je ne veux pas me hasarder et je me réserve de tout commentaire », indique Mouigni Baraka Said Soilihi. « La consultation est importante. J’ai une plateforme appelée Cnt, je suis aussi un notable, je pense que j’ai le droit de connaître leurs avis avant de me prononcer », a-t-il avancé.

A l’occasion de la célébration de l’an musulman le chef de l’Etat a encore appelé à un dialogue auquel Mouigni Baraka Said Soilihi a passé en contre-attaque. Car selon, ce n’est que de la poudre de la perlimpinpin. L’ancien gouverneur prendra-t-il part au prochain dialogue ?

En mémoire, en 2019, un dialogue a été initié sous les auspices de l’émissaire de l’UA, Ramtame Lamamra malgré qu’aucune recommandation n’a été prise en compte. Les partis de l’opposition ont choisi la chaise vide.

Kamal Saïd Abdou

Laisser un commentaire