ALFAJR QUOTIDIEN – Journal d'information quotidien comorien

Expulsion des journalistes français : Le ministre de l’intérieur s’explique

Au lendemain de l’expulsion des deux journalistes de France 2 par la Paf comorienne, le ministre de l’intérieur, Mahamoud Fakridine s’est exprimé en évoquant un manque de document administratif. Les deux journalistes, selon lui, devaient obtenir une autorisation émanant du conseil national de la presse et de l’audiovisuel.

Par manque de document administratif leur permettant d’exercer leur travail de reportage aux Comores, les deux journalistes français sont refoulés jeudi dernier et ont été conduits jusqu’à Addis-Abeba à bord du vol Ethiopien Airlines. L’information a fait couler beaucoup d’encre. Selon le nouveau ministre de l’intérieur, les deux journalistes n’ont pas eu l’autorisation préalable auprès du conseil nationale de la presse et de l’audiovisuel, l’autorité compétente. Ces deux journalistes ont été retenus quelques heures à l’aéroport de Hahaya avant leur expulsion.

Le ministre a bien précisé que dans le cadre d’un reportage, l’octroi du document est nécessaire conformément à la législation en vigueur. « Ce qu’il aurait reproché à ces deux journalistes ce qu’ils sont venus aux Comores sans être en possession de document administratif qui leur permettraient d’entrer sur le territoire comorien », a expliqué le premier flic du pays avant de préciser « qu’aucune demande n’a été faite auprès du Cnpa pour ces deux journalistes. » « Le service de la police de l’aire et des frontières a décidé de les refouler », a-t-il mentionné. Revenant sur le cas d’une femme comorienne, le ministre de l’intérieur a souligné que la femme a préféré par solidarité, d’accompagner les deux journalistes jusqu’en France.

Kamal Saïd Abdou

 

Laisser un commentaire