ALFAJR QUOTIDIEN – Journal d'information quotidien comorien

France-Comores : Jacqueline Bassa-Mazzoni au rang des chevaliers du croissant vert comorien

En reconnaissance de ses services rendus depuis quatre ans auprès de l’Union des Comores, l’ambassadrice de France à Moroni, Jacqueline Bassa-Mazzoni a été décorée mardi dernier par le président de l’Union des Comores au rang des chevaliers de l’ordre du croissant vert. Elle a exprimé sa gratitude pour ses quatre ans d’une forte collaboration avec les autorités comoriennes.

Les quatre ans  des services  rendus par la diplomate française auprès de l’Union des Comores arrivent à terme. L’ambassadrice de France à Moroni, Jacqueline Bassa-Mazonni  a été décorée en fin de l’après-midi de ce mardi par le président Azali Assoumani. C’était l’occasion pour  le chef de l’Etat de rappeler la coopération forte des deux pays et les efforts déployés par la France envers les Comores. « La distinction que nous allons vous remettre aujourd’hui, porte officiellement la marque solennelle de notre gratitude envers vous, pour votre dévouement au développement de notre pays », a déclaré le président  Azali Assoumani.

« Durant les quatre années que vous avez passé à la tête de l’ambassade de France à Moroni, vous avez œuvré, sans relâche, aussi bien en faveur du raffermissement  et de la fraternité qui unissent nos deux pays, la réalisation de nombreux projets qui ont contribué au développement socio-économique de notre pays et au bien-être de la sa population », a-t-il renchéri.

Le chef de l’Etat a encore une fois rappelé les efforts de la France pour la réussite de la conférence des partenaires tenue à Paris,  en décembre 2019. « C’est ensemble que les Comores et la France ont réussi à obtenir l’accompagnement de nos partenaires bi et multilatéraux avec des belles annonces qui ont redonné l’espoir  au peuple comorien  et notamment à sa jeunesse, qui constitue son avenir », rappelle le chef de l’Etat. L’ambassadrice de France à Moroni a saisi l’opportunité  pour exprimer sa gratitude auprès des autorités comoriennes qui ont montré,  selon elle, « une preuve de fraternité et d’une bonne collaboration bilatérale ».

Nassuf. M. Abdou  

 

Laisser un commentaire