ALFAJR QUOTIDIEN – Journal d'information quotidien comorien

Onicor : Une stratégie de vente qui divise

Après une réunion avec les commerçants, samedi dernier, la direction régionale de l’Onicor (Anjouan) a rencontré la presse et a annoncé la distribution du riz au niveau préfectoral. 100 conteneurs de ris sont disponibles et une cargaison est attendue au port de Mutsamudu, le 15 de ce mois.

Une rencontre entre l’Onicor et les commerçants, à Anjouan, a eu lieu. Une feuille de route est tracée en commun accord avec les commerçants anjouanais.  La société Onicor (Anjouan) reçoit du riz au port de Mutsamudu, tous les 15 jours. « Nous avons actuellement, 100 conteneurs de riz et d’ici le 15 décembre, nous aurons un autre bateau de riz. Ce riz doit être distribué dans l’optique de vision du gouvernement et du directeur général, dans les préfectures. Ceux qui n’ont pas de grossistes à l’exemple de Moya, Onicor se chargera de livrer et de vendre dans les régions concernées », a expliqué le directeur régional d’Onicor.

« Nous avons appelé les commerçants de chaque région et nous nous sommes mis d’accord sur ce point. Nous mettrons la logistique nécessaire pour la bonne marche de cette opération. Nous irons vendre le riz dans les régions où il n y a pas de grossistes », soutient le chef logistique Soumaila Kambi.

Mdama, un commerçant à Mutsamudu, ne partage pas cet avis.  « Le problème du riz, nous concerne tous. Nous nous sommes rencontrés pour une solution adéquate. Je ne suis pas de leur avis de vendre le riz dans les préfectures. Vendre du riz qu’à des personnes de Mutsamudu, les autres personnes ne prendront pas différemment cette démarche. Certes, le riz est plus consommé hors de Mutsamudu, mais ici aussi le riz est beaucoup consommé. Le riz est beaucoup stocké dans les régions hors de Mutsamudu. J’ai peur que cette proposition risque de ne pas marcher », a-t-il indiqué. 

Ahmed Zaidou

Laisser un commentaire