ALFAJR QUOTIDIEN – Journal d'information quotidien comorien

Programme élargi de vaccination : La campagne de vaccination contre la rougeole débute le mois prochain

Un atelier de 3 jours sur le micro planification d’une campagne de vaccination RR pour les enfants de moins de 15 ans et 09 mois a démarré hier à Anjouan, en présence de 7 districts sanitaires, des représentants du gouvernement, du ministère de la santé et de l’Oms.

« Nous devons calculer les besoins pour réussir la campagne. Au niveau national, il est fait. Il faut le faire au niveau insulaire. Il y a plusieurs ans, nous n’avons pas fait de vaccination contre la rougeole. Nous devons vacciner 95 % des enfants », a fait savoir le coordinateur national du programme élargi de la vaccination. Ce dernier invite les parents à faire ramener les enfants au temps de la campagne à se faire vacciner. La dernière épidémie en date était à Ngazidja et aujourd’hui, pour l’éviter, la campagne est lancée au niveau national. « Il n’y a pas de cas d’épidémie à part le Covid-19. Dans notre programme, tous les 3 ans, il doit y avoir de vaccin », dit-il. 

Pour le directeur de la direction régionale de la santé à Anjouan, Dr Mohamed Salim, « Nous avons trié parmi vous des agents pour lancer la campagne de vaccination RR. Le ministère de la Santé lutte contre la mal nutrition, la lutte contre le Covid-19 et bien d’autres maladies. Nous sommes 3 départements. Le ministère de la Santé, Gavi et OMS. Un canevas est établi. La population attendue à la vaccination contre la rougeole, les enfants de 09 mois, 14 ans, 11 mois et 29 jours », précise-t-il.

Le préfet de Mutsamudu, Ali Boura a rappelé la psychose de la vaccination liée au vaccin aux Comores. Selon lui, la population risque de faire de l’amalgame sur la vaccination contre la rougeole et la vaccination anti-covid. « Il faut que les gens prennent conscience que c’est pour la santé. Il faut inclure les associations féminines dans la campagne de sensibilisation », conclut-il. 

Ahmed Zaidou

Laisser un commentaire