ALFAJR QUOTIDIEN – Journal d'information quotidien comorien

Trafic des compteurs : Le recouvrement se poursuit

Un réseau de recharge illégale a été démantelé par la Sonelec récemment. A peine 600.000.000 kmf sont les pertes occasionnées par ces recharges. Lors d’un point de presse tenu mardi dernier, Soilih Mohamed Djounaid a rassuré que le recouvrement auprès des personnes bénéficiaires de recharge illégale se poursuit.

Le directeur général de la Sonelec a promis que les clients ayant rechargés leurs compteurs de façon illégale rembourseront l’argent. Au cours d’un point de presse tenu mardi dernier, Soilih Mohamed Djounaid a rassuré ainsi que ces clients remboursent cet argent proportionnellement à leurs consommations. « Pour accélérer le recouvrement, nous avons chargé le dossier à notre huissier pour qu’il prenne le relai afin que ces clients paient rapidement leurs dettes », a annoncé Soilih Mohamed Djounaid.

 Ce dernier a rappelé les différentes charges de la société pour pouvoir assurer régulièrement la fourniture du courant. Il s’agit entre autres l’achat du carburant, la révision des moteurs et l’achat de leurs fournitures. « Plus on assure la production, plus les dépenses augmentent. Par conséquent, on a toujours besoin d’avoir les moyens pour intervenir à chaque fois qu’il y a un problème », a-t-il indiqué. Le directeur général est ferme et précise que ces personnes doivent obligatoirement rembourser l’argent. « On ne peut pas se permettre à ces personnes ayant rechargé leurs compteurs illégalement  de les laisser comme ça », a insisté Soilih Mohamed Djounaid, directeur général de la Sonelec. Selon lui, certains commencent à regeler leurs dettes mais d’autres n’ont pas encore commencé le remboursement. « Nous sommes obligés de déconnecter de notre réseau ceux qui n’ont pas encore commencé le remboursement. Ils ne peuvent pas continuer à avoir du courant », a conclu le directeur de la Sonelec.

Kamal Saïd Abdou

Laisser un commentaire