ALFAJR QUOTIDIEN – Journal d'information quotidien comorien

Affaire Salami : Le procès n’aura pas lieu

L’ancien gouverneur de l’île d’Anjouan, Dr Salami devait comparaître dans une affaire d’atteinte à l’ordre public ce 31 août, à Anjouan. Son procès a été renvoyé au 6 septembre.

L’équation impossible. Dr Salami placé sous mandat de dépôt depuis le 25 octobre 2018 pour « atteinte à l’unité nationale, participation à un mouvement insurrectionnel, complicité de meurtre, rébellion, port illégal d’armes et troubles à l’ordre public », devait comparaître devant un juge ce mardi. Le procès n’aura pas lieu et est reporté au six septembre.

Le dossier traîne aussi au tribunal de Ndzuani. Ses proches se disent consternés par cette situation qui n’évolue pas et ont le sentiment que la justice ne veut pas reconnaître ses torts. Ils affichent un sentiment de colère et d’écœurant.  L’ancien gouverneur Salami n’a pas été notifié qu’il comparaîtrait le 31 août.

Les avocats de Salami  ont dénoncé les multiples manquements au respect des règles de procédure pénale. Le feuilleton de cette affaire « hors-normes » ne cesse de prendre de l’épaisseur. Reporté au 6 septembre, le procès aura-t-il lieu ?

Le procès a été annoncé le 11 août dernier à Beit Salam par le porte-parole du gouvernement dans son compte rendu du conseil des ministres. D’ailleurs, le garde de sceaux sortant avait annoncé que les procès de Salami et Sambi se tiendront en fin de l’année 2021. L’ancien procureur de la République avait évoqué une possibilité de l’audience de Salami en novembre 2020, en vain.

Ses avocats ont émis le souhait que Salami soit comparu dans les meilleurs délais. Ils ont déployé tous leurs efforts que Salami soit jugé. La justice a jusqu’ici trainé le dossier. Placé sous mandat de dépôt depuis le 25 octobre 2018 suite aux émeutes d’Anjouan, Dr Salami connait le « tourbillon ». Un de ses avocats rejette ses chefs d’accusation. « Dr Salami n’a aucun rapport à la rébellion d’Anjouan. Il avait appelé à une manifestation pacifique et à un sit-in le 15 octobre 2018 bien qu’il a financé ladite manifestation », avait défendu un de ses avocats. A suivre…

KDBA

Laisser un commentaire