ALFAJR QUOTIDIEN – Journal d'information quotidien comorien

Campagne de vaccination : Un taux de couverture nationale de 19,7%

La ministre de la santé a fait le bilan de la situation épidémiologique en dressant un tableau des chiffres sur la vaccination anti-covid. Alors que le pays a connu deux vagues de covid-19, la deuxième souche est plus virulente avec 140 décès. Mais le gouvernement a mis en place une politique de vaccination visant toucher 60% de la population.

Du 30 avril 2020 au 17 septembre 2021, les Comores ont enregistré 4 104 cas cumulés dont 2837 à Ngazidja, 758 à Ndzuani et 509 à Mwali. 9 cas sont suivis à domicile. Lors de la première vague, le pays a déploré 7 décès avec 624 cas et dans cette deuxième vague, 140 décès sont enregistrés avec 3480 cas.

Convaincu que plusieurs pays se ruent à la vaccination, le gouvernement comorien avec l’appui de ses partenaires a mobilisé ses moyens pour vacciner la population. Pour la première et deuxième campagne de vaccination, 400 000 doses ont été utilisées. Cette campagne se poursuit. Et c’est l’île de Djumbé Fatima qui a réussi à vacciner plus de personnes avec 95,8% suivie de Ndzuani avec 93,4% et Ngazidja avec 90,2%.

Au niveau national, 162 098 personnes ont reçu un schéma complet de vaccination, soit un taux de couverture de 19,7% : Mwali 22, 8%, Ngazidja, 23,8% et Ndzuani, 14,5%. Cette deuxième cohorte a cible les étudiants, les personnes âgées de plus de 40 ans et les sportifs. 99,9% des étudiants sont vaccinés, 90,7% pour les plus de 40 ans et 88,1% pour les sportifs. C’est à Ngazidja où les étudiants se sont plus vaccinés avec 104,1M, à Ndzuani, ce sont les sportifs avec 91,1 % et à Mwali, ce sont les plus de 40 ans avec 97,9%.

Une troisième cohorte est prévue pour le 27 septembre prochain qui sera suivie pour une 4ème pour les 600 000 doses prédisposées. Les autorités à la crise veulent atteindre à une immunité collective.

KDBA

Laisser un commentaire