ALFAJR QUOTIDIEN – Journal d'information quotidien comorien

Journée mondiale de lutte contre le sida : 0,03% de la population atteinte du sida aux Comores

Devant la presse à l’occasion de la journée mondiale contre le sida, Dr Soulaimana Youssouf, directeur général de la lutte contre le sida aux Comores, a annoncé que, 0,03% de la population est atteinte du VIH, bien que 80% d’entre eux vivent sous traitement et le virus reste locatif et ne présentent aucun risque de contamination.

Comme  partout dans le monde, les Comores ont célébré, hier mercredi 01 décembre, la journée internationale de lutte contre le sida. Au programme, plusieurs activités sont encours  jusqu’au vendredi 3 prochain.  Lors d’une conférence de presse tenue hier mercredi, le directeur général de la lutte contre le sida aux Comores a  annoncé que, 0,03%  de la population est atteinte par le Sida. « Conformément au donnés fournis par le logiciel Onu Sida, on compte 89 personnes atteintes du  VIH. Il s’agit d’un  taux favorable, pourtant cela ne devrait nous empêcher à se faire dépister pour que chacun de nous se rassurer de son état de santé », a déclaré le directeur général de la lutte contre le sida. Par ailleurs, Dr Soulaima rassure que, 80% des personne atteintes du VIH,  le virus reste  inactif dans leur organisme. Et cela, dit-il, épargne tout risque lié à la  multiplication et  de transmission.

De son côté, le secrétaire général du ministère de  la santé, Aboubacar Said Anly a misé sur les mesures à entreprendre pour lutter contre le VIH sida. « Pour mieux faire face au VIH sida, il faut lutter aux inégalités sociales et au stigmatisation envers les  personnes porteurs du VIH sida. Ouvrons ensemble de façon résolue  avec l’ensemble des parties prenantes  pour déraciner le sida d’ici 2030 », a-t-il suggéré. Selon le rapport de l’Onu-sida, les personnes atteintes  du sida aux Comores ne connaissent pas leurs statuts épidémiologiques, raison pour laquelle la directrice régionale de l’Oms en Afrique Dr Matshidiso Moeti exhorte la population à se faire dépister en masse.

Nassuf. M. Abdou

Laisser un commentaire