ALFAJR QUOTIDIEN – Journal d'information quotidien comorien

Lancement de la 2ème campagne de vaccination : 80 000 personnes cibles

Hier, le gouvernorat de Ngazidja a lancé officiellement la deuxième campagne de vaccination de lutte contre la Covid-19. 42 jours de vaccination ajoutant les 7% de la population cible atteinte dans la première campagne d’avril 2021.

La deuxième campagne de vaccination contre la Covid-19 complète la première campagne du mois d’avril dernier. Le coordinateur insulaire de Ngazidja, Dr Ben Imani a montré le fonctionnement et le programme général de cette campagne. « Cette deuxième campagne de vaccination contre la Covid-19 se déroulera en 42 jours à Ngazidja. La gouverneure de Ngazidja prend le flambeau pour la lutte contre cette maladie. Les personnes âgées de plus de 40 ans, les sportifs et les étudiants en voyage, sont les principales cibles. 80.000 personnes ciblées jusqu’à la date du 31 août prochain. 39 sites sont mobilisés dont 24 sites fixes et 15 sites avancés (mobiles) et des dépistages gratuits. Agissons, par conséquent, au respect des mesures barrières contre le Coronavirus tels le port du masque, le lavage des mains et le respect de la distanciation physique », a expliqué le coordinateur insulaire.

Une centaine de cas actifs

De sa part, la gouverneure de Ngazidja, Mhoudine Sitti Farouata, a annoncé que cette campagne de vaccination est une priorité absolue pour lutter contre le Coronavirus. « Cette occasion est une priorité absolue afin de nous faire éviter le pire. Nous avons fait des efforts considérables en nous privant souvent de nos activités et loisirs favoris, mais cela a payé et nous devons faire davantage », a déclaré la gouverneure de Ngazidja. À en croire la gouverneure de Ngazidja, le pays a connu le pire, raison pour laquelle, cette campagne de vaccination permet à réduire le nombre des cas positifs et de décès. « Le pays a connu, depuis le début de cette crise sanitaire, 3 996 cas de Covid-19 dont 158 cas importés et 146 décès sur tout l’ensemble du territoire. Nous comptons à ce jour 52 cas actifs dont 44 à Ngazidja et 8 à Anjouan ».

300 000 doses de vaccin Synopharm

Dans son allocution, la gouverneure de Ngazidja a étalé les personnes cibles, le nombre de doses de vaccin, entre autres. « Nos cibles de départ étaient de 552 677 personnes à vacciner, soit 60% de la population totale. Seulement, 7% de la cible sont atteints dans la première campagne d’avril 2021. L’objectif est d’atteindre 21% de la cible (soit 15% de la population) pour la présente campagne. Nous disposons de 300 000 doses de vaccin dont 200 000 doses achetées par l’Etat et 100 000 doses offertes par la Chine », a-t-elle précisé. Et elle d’ajouter : « je voudrais nommer ici particulièrement, la République populaire de Chine, les Emirats Arabes Unis, la Serbie, la banque mondiale et bien d’autres pays amis et organisations partenaires au développement ».

Selon la gouverneure de Ngazidja, 30 personnes ont pris, sur place, la première dose du vaccin. « 30 personnalités de Ngazidja vont bénéficier ici et aujourd’hui (hier) de leur première dose de vaccin. Après 21 jours, ces mêmes personnalités vont avoir la seconde dose comptant pour la 2e cohorte de vaccination. Mais, nous allons continuer à tour de bras à vacciner jusqu’au 31 août 2021 pour atteindre l’objectif de 86 000 personnes vaccinés à Ngazidja », a-t-elle annoncé.

Abdoulandhum Ahamada

Laisser un commentaire