ALFAJR QUOTIDIEN – Journal d'information quotidien comorien

Manutention au Port de Moroni : Moroni Terminal sommée de plier leur bagage

La société Moroni Terminal est sommée de plier ses bagages. Le contrat arrive à son terme. A travers un courrier envoyé au directeur général de cette société la semaine dernière, Moroni Terminal pourrait continuer jusqu’au mois de mai 2022. Vigor, une société de l’Afrique de l’Ouest serait le concessionnaire de Moroni Terminal.

Le contrat est signé au mois de mai 2012 pour une durée de 10 ans sous le régime d’Ikililou Dhoinine. La société a promis un plan d’investissement de 10 millions d’euros, soit près de 5 milliards de francs comoriens pour une durée de 10 ans, conformément aux dispositions du contrat de concession et du cahier des charges.

Ce plan s’appuyait sur quatre volets : la restauration de l’outil de travail avec la réhabilitation des terre-pleins, des surfaces de travail et des équipements de manutentions neufs, la remobilisation du personnel du précédent manutentionnaire, la restauration de la confiance des clients du port et la mise au niveau des standards de l’activité du port de Moroni. Le gouvernement comorien a décidé de ne pas renouveler le contrat. La société Moroni Terminal filiale de Boloré est sommée de faire les bagages d’ici le mois de mai prochain, selon notre source. « C’est vrai que la lettre a été envoyée mais nous attendons le retour de notre directeur qui est en mission pour se prononcer à ce sujet », a confié notre source. Plusieurs sociétés de manutention se concourent pour assurer les travaux de manutention au port de Moroni. Mais, seule la société Vigor de Dar es Salam serait en premier plan.

En mémoire, Depuis le lundi 28 mai 2012, Bolloré Africa Logistics a pris physiquement la responsabilité des opérations au port de Moroni. En septembre 2011, à l’échéance du précédent contrat de gestion du port, attribué à la société émiratie Gulf Com, le gouvernement de l’Union des Comores a lancé une consultation internationale qui l’a conduite à porter son choix sur Bolloré Africa Logistics, associé à Cofipri, partenaire actif dans l’import/export et usager du port.

Kamal Saïd Abdou

Laisser un commentaire