ALFAJR QUOTIDIEN – Journal d'information quotidien comorien

Politique : L’opposition est-elle en ébullition ?

Depuis l’arrivée en France de Youssouf Mohamed Boina, des « prétendants » leaders de différents partis de l’opposition ont sorti leurs griffes comme dans un scénario de guerre des chefs. Selon Fakihi Mradabi, vice-président du mouvement Rddc, tous les ratés politiques se sont rangés derrière Youssouf Mohamed Boina pour un temps déterminé.

Qui saura définir ce temps ? Mystère ! Seul le bon Dieu peut lire ce jeu cruel, selon Fakihi Mradabi, défenseur de la politique d’Azali en France. L’accueille chaleureux réservé à Youssouf Mohamed Boina, un ténor de l’opposition ne fait pas craindre les défenseurs du gouvernement actuel. Puisque, « à ce jour, des clans se forment pour un seul but : se muscler, décrocher le litre de leadership de l’opposition. Dans ce combat de coq, le front de Youssouf Mohamed Boina se sent confiant », a déclaré Fakihi Mradabi, vice-président du rassemblement de la diaspora pour le développement des Comores. « J’essaie de décortiquer petit à petit ce jeu politique dangereux pour la diaspora en particulier et le peuple comorien en général », a-t-il avancé.

Selon Fakihi Mradabi, en raison de l’accueil en fanfare auquel Mohamed Youssouf Boina a bénéficié, il est à noter que ce n’est qu’une minorité de la diaspora qui a répondu présente. « Sur environ 400 000 personnes, seuls 2000 à 3000 personnes se sont déplacées à ces rassemblements », a-t-il certifié. « Ses discours, poursuit-il, ne font pas l’unanimité de ses pairs. Il n’est pas là pour l’intérêt général de notre pays. » Sans doute pour prévenir les coups, Fakihi Mradabi, le défenseur de la politique d’Azali en France, n’a pas perdu une seconde, pour fulminer l’opposition. A défaut d’obtenir un leadership de confiance, le camp de l’opposition s’expose à une guerre d’usure dont l’issue ne pourra être que l’échec. « Je leur recommande à se ressaisir et de prendre le droit chemin pour le dialogue national », conclut Fakihi Mradabi.

KDBA

 

 

Laisser un commentaire