ALFAJR QUOTIDIEN – Journal d'information quotidien comorien

Houmedi Msaidié : « Il n’y a pas une pénurie de carburant »

Alors que les conducteurs sont rués vers les stations-services à la quête de gasoil, le porte-parole du gouvernement, Houmadi Msaidié a assuré qu’ « il n’y a pas une pénurie de carburant aux Comores. » Un problème de distribution du gasoil selon lui. 

« 35 mille tonnes de carburant sont disponibles à la société Comores hydrocarbures », a affirmé le porte-parole du gouvernement. Houmedi Msaidié entend rassurer la population et les conducteurs que le pays ne manque pas de carburant plus précisément du gasoil. Contrairement à ce que nombreux en témoignent. Une panique causant des queues devant des pompes à gasoil ? Les conséquences de ce manque de gasoil est la réduction de circulation de vehicules et de fourniture du courant électrique. Devant des stations-services, des files d’attentes de voitures et motos.  La crise peut impacter plusieurs services et secteurs dont l’énergie. Face à cela, la société Comores hydrocarbures ne s’est pas prononcé ni annoncé des mesures pour restreindre les conséquences.

Plusieurs véhicules du transport en commun sont motorisés en diesel. Une pénurie qui va impacter les citoyens qui, de plus en plus, ont besoin de se déplacer. À la station-service de Bonzami, un chauffeur témoigne des moments très difficiles pour trouver du gasoil. « J’ai sillonné plusieurs stations-services, à Moroni pour rechercher du gasoil. Aux abords des stations-stations, il y a des files d’attentes des vehicules qui veulent recevoir quelques litres de carburant. Je n’ai pas pu travailler hier mardi (ndlr, avant-hier) car je n’ai pas réussi à trouver du gasoil. Cette situation peut impacter la vie de la population qui veut de plus en plus se déplacer », a-t-il dit. La pénurie de gazole risque de plonger dans l’obscurité.

Abdoulandhum Ahamada

 

Laisser un commentaire