ALFAJR QUOTIDIEN – Journal d'information quotidien comorien

Société : Le pétrolier au rendez-vous

Le manque de carburant depuis quelques, des queues interminables dans les stations service. La population crie une mauvaise gestion dans la société des hydrocarbures. Bien que la direction se rassure d’une nouvelle capacité de stockage national des produits pétroliers en plein opération de déchargement.

En cette période de mois sacré de Ramadan, la population déclare sa souffrance de ne pas avoir de carburants suffisants. Des heures d’attente dans les stations service surtout pour le pétrole, un produit pour la cuisine. Des jerricans et des heures d’attente. La société Comorienne des hydrocarbures a récemment interdit la vente de plus de 10 litres de carburants. Dans un communiques lit-on « dans le but de lutter contre toute spéculation de plus en plus croissante sur les produits pétroliers, il est fermement interdit aux stations et aux points de vente agrées de délivrer plus de 10 litres de pétrole à compter du 13  avril 2021 ».

La population est inquiète de ne plus avoir accès à une matière comme le pétrole en plein mois de Ramadan. « Le pétrole est nécessaire pour la préparation des aliments et la société des hydrocarbures dissimule le carburant pour vendre leur gaz », nous confie un citoyen qui dit être assis durant des heures dans une station pour finalement ne rien avoir par manque d’électricité.

Pendant ce temps la société nationale des hydrocarbures rassure sa clientèle d’un nouvel approvisionnement de carburant en cours de déchargement à Moroni puis à Anjouan et à Mohéli. « Notre pétrolier est toujours au rendez-vous et respecte les échanges telles que sont programmés », dit-on.

Ahmed Zaidou (Stagiaire)

 

 

Laisser un commentaire