ALFAJR QUOTIDIEN – Journal d'information quotidien comorien

Société : L’Ua appelle à la libération des détenus politiques

Alors qu’une mission de l’Union africaine a séjourné aux Comores du 12 au 15 septembre dernier, l’on a appris dans un communiqué de ce jeudi, que l’organisation panafricaine exprime son soutien aux efforts entrepris en faveur de la stabilité et du développement des Comores. Dans cette foulée, elle appelle le gouvernement comorien à libérer tous les détenus politiques.

Se félicitant du calme qui règne aux Comores, l’Union africaine exhorte les autorités comoriennes à continuer à travailler assidûment à la promotion d’un dialogue national efficace. Après trois jours de mission pour le commissaire de la paix et de la sécurité, l’UA encourage l’opposition, le gouvernement et la société civile à participer au dialogue national afin de contribuer à la consolidation de la paix, à la stabilité politique et à la cohésion sociale. « Tout en reconnaissant que, malgré les progrès réalisés, certains défis demeurent au niveau politique, ce qui entrave les progrès dans le lancement du dialogue national », confie l’Union africaine avant de souligner la nécessité du gouvernement comorien de déployer les mesures et les étapes nécessaires pour regagner la confiance érodée des partis de l’opposition.

Libérer les détenus politiques

Dans cette foulée, l’Ua appelle le gouvernement comorien à libérer tous les détenus politiques et à engager des procédures judiciaires pour ceux qui sont soupçonnés d’avoir commis des délits, conformément aux lois du pays. Une situation que le gouvernement comorien réfute. « Pas des détenus politiques aux Comores », affirme le gouvernement comorien. D’autant plus que le président Azali est vice-président de cette organisation panafricaine. Cet appel est-il à méditer ?

Préparation du scrutin de 2024

L’Union africaine chargé le président de la commission, par l’intermédiaire de son représentant spécial pour Madagascar et les Comores, de continuer à fournir un appui efficace à l’Union des Comores, tout en détendant l’appui aux capacités au sein de la commission pour soutenir le dialogue national et la préparation des élections en 2024. Selon le communiqué publié, l’Ua décide de déployer une mission de suivi multidimensionnelle de l’Ua, coordonnée par la commission, pour apporter le soutien nécessaire au gouvernement des Comores dans différents secteurs de la sécurité, les réformes institutionnelles et judiciaires, la médiation et le dialogue, en particulier le dialogue national et la préparation des prochaines élections. « L’Ua décide également d’entreprendre une visite sur le terrain aux Comores pour exprimer le soutien de l’Ua aux efforts entrepris en faveur de la stabilité et du développement des Comores et s’entretenir avec les parties prenantes sur le terrain pour encourager la promotion de la cohésion nationale, la consolidation de la paix et le dialogue comme moyens amiables de résoudre les différences politiques et de se concentrer à nouveau sur les activités de développement durable », annonce-t-elle.

Interconnexion entre les îles

« L’Ua se déclare profondément préoccupé par les défis socioéconomiques auxquels est confrontée l’Union des Comores et réaffirme les liens entre la paix, la sécurité et le développement, et invite par conséquent le gouvernement des Comores et les partenaires au développement à accorder la priorité à la promotion de l’interconnexion entre les îles qui composent l’Union des Comores afin de créer les conditions nécessaires au renouveau économique, aux possibilités d’emploi, à la cohésion sociale et à un environnement propice à la paix, à la sécurité et au développement socioéconomique, et attirer ainsi des partenaires et des investisseurs internationaux pour soutenir l’économie du pays », indique-t-elle.

 Kamal Said Abdou

Laisser un commentaire