ALFAJR QUOTIDIEN – Journal d'information quotidien comorien

Adhésion des Comores à l’OMC : Le pays trace sa route

Les Comores affirment ses ambitions. Sa politique intérieur a un impact graduel sur l’économie mondiale. Alors que le programme d’adhésion des Comores à l’organisation mondiale du commerce a entamé depuis 2016, l’Union des Comores est dans la dernière ligne droite et le pays trace sa route.

Dans un échange téléphonique entre le président Azali Assoumani et la directrice générale de l’OMC, Dr Ngozi Okonjo-Iweala dans le cadre de l’adhésion des Comores à cette organisation mondiale du commerce, les échanges ont porté sur la dernière ligne droite. Depuis 2016, les autorités gouvernementales n’ont pas changé leur vision. Selon Beit-Salam, de nombreux efforts ont été déployés par le gouvernement pour mettre le régime commercial comorien en conformité avec les règles de l’OMC.

« Le chef de l’Etat a, au cours de l’entretien, réitéré la volonté des Comores de rejoindre le système commercial multilatéral administré par l’OMC qui nous permettra de partager des règles commerciales communes avec les pays dont les échanges représentent la quasi-totalité du volume mondial (les Etats-Unis, l’Union Européenne et le Canada) », dit-on. Et Beit Salam de poursuivre, « les signatures bilatérales prévues en fin d’année avec les USA et l’UE marqueront la fin du processus technique, et donneront le choix souverain de l’accession du pays à l’OMC ou la poursuite du processus d’évaluation. »

Cette volonté d’aller rapidement vers un accord d’adhésion était toujours clairement affichée par les autorités qui souhaitent changer la manière de gérer le pays. Tout porte à croire que le processus d’adhésion ne trainera pas longtemps. Selon des économistes locaux, le pays connaîtra une croissance plus forte que jamais s’il adhère à l’organisation mondiale du commerce.

Nassuf. M. Abdou

 

Laisser un commentaire