ALFAJR QUOTIDIEN – Journal d'information quotidien comorien

Archives : 25 agents administratifs formés sur l’archivage des documents

La Chambre de Commerce, de l’Industrie et de l’artisanat (Ccia Ngazidja) a organisé une formation sur les techniques de classement et archivage des documents. 12 entités, publiques et privées, ont participé à cette formation certifiant.

25 personnes de 12 entités publiques et privées ont participé à la formation de technique de classement et archivage des documents, organisée par la Ccia Ngazidja. Il s’agit, entre autres, du tribunal de commerce (1 participant), de l’Anrtic (4 participants), de l’Ortc (3 participants), de la police nationale ( 3 participants), de Com’air Assistance (4 participants), du trésor public ( 2 participants), du pain soleil (2 participants), de l’Anam (1 participant), de la gendarmerie nationale (1 participant), du gouvernorat  de Ngazidja (1 participant), de la Bdc (1 participant ) et de la Ccia Ngazidja (2 participants).  

La Ccia Ngazidja a décerné des attestations de mérite à 25 participants, en présence du président de l’Uccia, Chamsoudine Ahmed. Le directeur régional de la Ccia Ngazidja, Hamidou Mhoma a montré l’objectif principal d’une telle formation. « Notre objectif est d’accompagner les entreprises affiliées ou non à la Ccia Ngazidja. Chaque organisation doit avoir un système de classement et d’archivage des documents administratifs. Le développement de ce pays dépend du renforcement des capacités du capital humain », a précisé Hamidou Mhoma.

La formatrice, Riama Moussa pense que le créateur d’une entreprise doit réfléchir à un système d’archivage et de classement de dossiers. Raison pour laquelle, elle s’est donnée 5 jours pour dispenser des cours aux participants. « En créant une entreprise, le fondateur doit penser au système d’archivage et du classement des dossiers. Nous avons travaillé pendant 15 heures de temps de formation. L’objectif est de sensibiliser et d’accompagner le supérieur hiérarchique de l’entreprise. Les bénéficiaires de cette formation doivent mettre en application ce qu’ils ont appris sur la gestion de documentation », a-t-elle dit.

Abdoulandhum Ahamada

Laisser un commentaire