ALFAJR QUOTIDIEN – Journal d'information quotidien comorien

Conseil des ministres : Vers la révision du contrat de la société Lafarge

Le conseil des ministres hebdomadaire est tenu hier jeudi au palais de Bonovo de Mohéli. Plusieurs points ont été retenus, entre autre, la célébration de la journée mondiale de l’enfant, la journée mondiale de la gastronomie, le projet agricole soutenu par le projet FIDA. Lors d’un compte rendu, le porte-parole du gouvernement Houmedi Msaidié, a annoncé la révision du contrat de la société Lafarge.

Plusieurs points pertinents ont été au menu dans le conseil ministériel d’hier à Mwali. On peut noter la célébration de la journée mondiale de la lutte contre les violences basées sur le genre le 20 novembre prochain, la tenue de l’assemblée générale de l’Interpol dans lequel le gouvernement s’apprête à prendre part… Lors du compte rendu, le porte-parole du gouvernement Houmedi Msaidié a annoncé la célébration  de la journée mondiale de l’enfant, le 20 novembre prochain, la journée mondiale de la gastronomie prévue le 16 octobre,  dans laquelle une cérémonie est prévue pour honorer les lauréats du projet du développement agricole et élevage.

S’agissant du contrat avec la société Lafarge qui touche à sa fin, le porte-parole du gouvernement laisse espérer le renouvèlement du contrat, car, dit-il, la société joue un rôle prépondérant dans le secteur de l’architecture et à l’emploi des jeunes. «  Le contrat  de la société Lafarge est arrivé à son terme. Étant convaincu qu’elle répond aux attentes du peuple et pour l’élan du développement architectural du pays, j’estime que le gouvernement tiendra à renouveler son contrat », a annoncé le porte-parole du gouvernement. Selon lui, il est temps de penser redynamiser sa production, mais aussi étudier les mesures à entreprendre pour qu’ils aient d’autres points de ventes dans les autres iles.

Interrogé sur la flambée des prix des produits comme le pain, le porte-parole du gouvernement n’a pas mâché ses mots en rappelant qu’il s’agit d’une crise mondiale qui n’épargne aucun pays.

Nassuf. M. Abdou

Laisser un commentaire