ALFAJR QUOTIDIEN – Journal d'information quotidien comorien

Economie : La Bcc projette une croissance de 1,5% en 2021

Alors que la croissance économique de l’année 2020 se table sur 0,2%, la banque centrale des Comores a une prévision d’accroissement économique qui tend à 1,5% en 2021. Les perspectives pour l’année 2021 tablent sur un rebond de l’activité économique comorienne avec la campagne de vaccination de la population en cours et sous l’effet des mesures d’accompagnement supplémentaires de la part des bailleurs de fonds.

L’activité économique connaitrait une croissance de 1,5% en 2021 après 0,2% en 2020 et 2% en 2019. Cette croissance serait portée par l’ensemble des trois secteurs. Le secteur primaire resterait dynamique avec une croissance de 1,9% en liaison avec une augmentation des valeurs ajoutées des sous-secteurs de l’agriculture et de la pêche qui tireraient profit de la hausse de la demande dans les hôtels, la restauration et la consommation prévue avec la reprise des festivités de mariage dans la deuxième moitié de l’année 2021. L’activité du secteur secondaire devrait reprendre en liaison avec une estimation de hausse d’approvisionnement en biens d’équipement d’une part, et une progression de la production dans le domaine de la construction. Le secteur pourrait ainsi enregistrer une croissance de 1,8% contre -1,5% en 2020.

Pour sa part, le secteur tertiaire devrait enregistrer un rebond en liaison avec la reprise de l’activité au niveau de l’hôtellerie, la restauration et le transport qui devraient tirer profit de l’arrivée de la diaspora et de la demande étrangère grâce à la réouverture des frontières internationales. Le taux de croissance dans ce secteur est donc projeté à 1,4% en 2021 contre une contraction de 0,1% en 2020.

Du côté de la demande, la consommation finale des ménages pourrait augmenter de 2,4% contre une estimation de 2,3% en 2020. Les investissements devraient progresser de 0,7% après 0,6% en 2020. Les exportations progresseraient significativement (+21,3%) en liaison avec la reprise de la demande mondiale et du tourisme suite à la réouverture des frontières à partir du second semestre de l’année 2020. Parallèlement, les importations progresseraient de 8,6% en liaison avec la reprise de l’activité économique.

« Les perspectives économiques pour 2021 ont été, au départ, marquées par la recrudescence en début d’année des cas d’infection et des décès dus à la pandémie. Cette situation a conduit à la reprise des mesures barrières et des restrictions pour lutter contre la deuxième vague de la pandémie. Toutefois, avec les plans de soutien massifs des économies et le déploiement rapide des campagnes de vaccination, la relance de la consommation et de l’investissement permettrait une reprise de la croissance économique mondiale (+6%) en 2021 », a expliqué le gouverneur de la banque centrale, Dr Younoussa Imani.

Les perspectives pour l’année 2021 tablent sur un rebond de l’activité économique comorienne avec la campagne de vaccination de la population en cours et sous l’effet des mesures d’accompagnement supplémentaires de la part des bailleurs de fonds, notamment la Fmi, la Bad et la Bm.

KDBA

Laisser un commentaire