ALFAJR QUOTIDIEN – Journal d'information quotidien comorien

Education : Wuzuri wadini finance la construction d’une école coranique à Mboinku

L’association Wuzuri wadini a réuni mercredi dernier, à Nyumamilima Mboinku, des autorités religieuses, gouvernementales et communales, pour une cérémonie de pose de première pierre d’un centre éducatif. Le budget du projet est estimé à 188.715 euros pour une durée de 16 mois.

Le président de l’association, Moussa Adam  appelle le gouvernement comorien à promouvoir l’école coranique pour le retour du respect mutuel, la paix en Union des Comores. « Plus l’école coranique s’en va, plus la délinquance juvénile s’étale en flèche », a fait savoir Moussa Adam. En présence de plusieurs personnalités religieuses, des représentants du gouvernorat de Ngazidja, des maires et cadres de Hamahamet-Mboinku, le prédicateur a saisi l’occasion pour dénoncer avec force la promotion des « passions » en Union des Comores. «  J’appelle le gouvernement comorien à lutter contre la promotion des passions dans notre pays. Il est temps que nous nous unissions pour le retour de l’école coranique  qui est garent du respect, de la paix dans notre pays », a lancé le  président de l’association wuzuri wa-dini.

«  Si aujourd’hui l’école coranique est envoie de disparition, la responsabilité revient directement  aux autorités de l’Etat, sachant que la délinquance juvénile profite de s’installer », a-t-il dénoncé. Selon le prédicateur, notre pays est menacé par la modernisation sans se soucier des réels dangers  relatifs  la disparition des valeurs traditionnelles comoriennes et de l’islam.

Le délégué à l’éducation de Ngazidja, Mohamed Youssouf a salué cette volonté et appelle les autorités régionales de s’impliquer dans cette dynamique dont l’intérêt porte sue la préservation de l’école traditionnelle comorienne. Il rappelle également que si l’école  coranique est oubliée,  la responsabilité est à partager entre l’Etat et les  pouvoirs locaux. Rappelons que ce projet est financé par les membres de l’association Wuzuri wadini dont 95% des membres sont de la diaspora. Le projet estimé à 188.715 euros pour une durée de 16 mois.

Nassuf. M. Abdou

                      

 

 

Laisser un commentaire