ALFAJR QUOTIDIEN – Journal d'information quotidien comorien

Journée de l’enfant africain : Les Ong misent sur la lutte contre les violences

La journée de l’enfant africain a été célébrée dimanche dernier à Moroni par l’Ong Cap. Les organisations internationales et nationales mettent l’accent sur la protection de l’enfant africain contre toute sorte de violence ainsi qu’au respect fondamental de leurs droits universels.

En présence de la représentante du diplomate sud-africain à Moroni, la journée de l’enfant africain a été célébrée dans un climat convivial au stade de Moroni. Une journée qui marque la date de l’assassinat de 150 enfants, à Soweto (Afrique du sud). «  Bien que dès progrès aient été réalisés dans la mise en œuvre de la charte, des défis persistent et l’UNICEF est disposée à accompagner la société civile en vue de mettre en œuvre les différentes recommandations formulées  par le comité africain d’expert sur les droits et le bien- être de l’enfant pour relever les défis », a déclaré Mme Odile Bulten, la représentante adjointe de l’UNICEF. Cette dernière appelle toutes les organisations internationales et nationales à s’unir pour relever les différents défis pour offrir aux enfants comoriens un monde digne d’eux.

Alors que les activités ont été parrainées par la mairie de Moroni et l’Ong Cap, le maire de Moroni a promis également, de travailler en concert avec toutes les organisations afin de lutter contre les viols et l’exploitation des enfants pour la promotion des futures générations comoriennes. «  Notre combat est de  protéger nos enfants et nous sommes déjà engagés  dans cette lutte. Ils  méritent comme d’autres enfants du monde de  bénéficier leurs droits universels : santé, éducation, entre autres,  car aucun avenir n’est certain  sans la protection  de ces petits qui sont les  futures générations », a conclu  Hassani Mohamed Halidi, maire de Moroni.

Nassuf. M. Abdou

 

 

Laisser un commentaire