ALFAJR QUOTIDIEN – Journal d'information quotidien comorien

Journée internationale de la paix : La sensibilisation est le cheval de bataille pour préserver la paix

Hier mardi, au siège social des femmes médiatrices pour la paix a eu lieu une conférence de presse pour célébrer la journée internationale de la paix. Selon ces femmes, 8 coordinations féminines sont créés à Anjouan pour la promotion de la paix.

« Sans paix, il n’y a pas de progrès possible », lit-on dans une banderole hier à l’occasion de la journée internationale de la paix. « Nous avons pu mettre en place des formations des femmes et des jeunes sur la gestion de conflit et en médiation sociale. Maintenant, nous avons beaucoup de jeunes qui arrivent à faire la médiation dans toute l’étendue du territoire national », a manifesté Sittina Echa Salim, directrice régionale du genre et secrétaire général du réseau national des femmes médiatrices de la paix aux Comores. Selon elle, chaque préfecture a une coordination de la paix. Et dans chaque préfecture, des cellules de coordination sont mises en place. Des bureaux insulaires et un bureau national des femmes médiatrices, et des jeunes pour la paix. « Nous avons beaucoup avancé sur nos activités. Avec ces jeunes et femmes, nous espérons faire beaucoup d’activités dans nos localités pour éviter les conflits », souhaite-t-elle.

Et d’avancer, « la jeunesse et la politique sont la principale source de conflit aux Comores. Pour le cas de la jeunesse, elle peut facilement être manipulée en vue de l’immaturité de la personne. La politique aussi peut-être source de manipulation et de conflit d’intérêt. Ainsi, nous intervenons selon le degré du conflit. Pour certains cas, les coordinations renvoient la personne aux autorités compétentes pour que le conflit ne prenne pas de l’ampleur. Tous les stades du conflit ont une solution si on intervient à temps. Notre but, c’est stopper l’hémorragie du problème avant qu’il dégénère. »

Pour la représentante de la mairie de Mutsamudu, elle invite le public  à adhérer et sensibiliser la population sur la paix.

Ahmed Zaidou 

Laisser un commentaire