ALFAJR QUOTIDIEN – Journal d'information quotidien comorien

Protection des enfants : Le commissariat au genre s’engage à rendre compréhensibles les textes légaux

D’hier jeudi à ce vendredi, un atelier se déroule et est organisé par le commissariat  au genre et de la protection sociale. Il a réuni des autorités de la brigade des mineurs, des magistrats, d’une représentante  de l’ambassade de France aux  Comores ainsi que des représentants de l’Unicef, pour le lancement des travaux de compilation et de dissémination des textes légaux portant sur la protection de l’enfant et de la femme.

Rendre les textes légaux plus compréhensibles est une priorité pour le commissariat au genre. Dans cet atelier, toutes les parties prenantes se sont engagées à porter secours pour cette perspective qui vise à rendre les textes légaux plus compréhensibles à la population.

« Nous avons constaté qu’après tant d’enquêtes menées, que  les textes portant sur la protection de l’enfant sont très opaques pour la population. C’est la raison pour laquelle, nous avons invité aujourd’hui des consultants, des magistrats, des autorités de la gendarmerie ainsi que l’Unicef pour chacun apporte son idée pour rendre très  compréhensibles les textes légaux  qui régissent la protection de l’enfant », a montré Mme Maissara Mohamed  Moussa commissaire au genre et de la protection sociale.

La commissaire au genre a annoncé  qu’un programme de sensibilisation est déjà prévu pour  toutes les régions, les communes dans les prochains jours, et les chefs des villages. Il aura comme objectif,  de porter connaissance aux  populations sur les  nouveaux textes basés sur la protection de la femme, les mineurs et les  charges  attendus pour un malfaiteur.  Par ailleurs, Mariama Moussa appelle la population à faire confiance à la justice. Elle estime que la population a  tendance de pointer du doigt à la justice sans chercher à savoir  les procédures engagées  pour leur dossier.

Nassuf. M. Abdou

Laisser un commentaire