ALFAJR QUOTIDIEN – Journal d'information quotidien comorien

Secteur bancaire : La Bic étend son offre de services

Un an depuis qu’Atlantic Financial Group s’est implanté en Union des Comores et c’était le 10 octobre 2020, pour accompagner le pays dans sa croissance économique et son développement. Des services innovants, sécurisation des ressources de la clientèle, ouverture des agences et points de vente. La banque joue la politique de proximité et accompagne les opérateurs économiques du pays.  

« La Bic Comores, la banque de tout le monde », a déclaré le directeur général de la Bic Comores Gervais Atta au cours d’une conférence de presse, hier dans la Bic. Une banque sous les auspices de l’Atlantic Financial Group (AFG). En une année, la Bic Comores a passé de deux agences à neuf agences. « Nous avons mis des services innovants qui répondent aux besoins de la population comorienne. Certains engagements sont tenus. La Bic avait deux agences, (Ngazidja et Ndzuani) et depuis le mois de mai, nous inaugurons des agences, à Moroni, Anjouan pour se rapprocher de la population. Deux agences sont inaugurées à Moroni plus précisément à Moroni nord et Moroni sud, et nous avons mis un espace pour l’éducation financière. Après 20 ans, nous allons rouvrir une agence de la Bic à Mwali le 2 décembre prochain et demain (aujourd’hui, ndlr), nous ouvrons une agence à Domoni Anjouan pour se rapprocher de la population. Bientôt nous allons ouvrir des agences à Mbeni, Fumbuni, entre autres », a annoncé le directeur général de la Bic, Gervais Atta.

« La Bic sera la première banque aux Comores, dans l’océan indien, où le client peut ouvrir son compte en ligne. La Bic c’est la banque de tout le monde. En une année, nous passons de deux agences à neuf agences, de deux îles à trois îles », poursuit-il.

La sécurité bancaire

Dans cette sortie médiatique, il en était aussi question de la sécurité bancaire et la banque a mis toutes les dispositions, selon le directeur de cette institution, à sécuriser les sources de la clientèle. « Nous sommes conformes à la réglementation bancaire comorienne. Nous sommes dans une logique bancaire et nous avons le devoir de sécuriser les sources de la clientèle. Dans quelques jours, la banque sera un modèle. Nous voulons s’intégrer dans le développement socioéconomique du pays », a fait savoir Gervais Atta.

Selon le directeur général de la Bic, les prêts à la banque s’élèvent à 15 milliards de francs comoriens.  Et ils atteindront les 17 milliards car le prêt de garantie annoncé par le gouvernement comorien aux commerçants, la Bic s’engage à mettre sur la table 2 milliards de francs comoriens.  De cette foulée, la direction de la banque demande ses excuses suite aux désagréments sur lesquels la fédération comorienne de consommateurs a monté au créneau en demandant une prise en compte urgente des irrégularités constatées. Le directeur de la Bic assure que la quasi-totalité des doléances de la Fcc est résolu. « Les cartes visas sont opérationnels et sont internationales. Nous travaillons pour rendre notre réseau plus large. Nous rassurons à la Fcc que les questions de leurs inquiétudes sont traitées. Bien que nous ayons fait des gros investissements, les frais bancaires sont statiques. Les chéquiers sont disponibles et le client le reçoit avant 48h, les virements internationaux sont opérationnels », a-t-il dit. Gervais Atta annonce une campagne de pré crédit scolaire à taux zéro, (c’est inédit aux Comores) et la mise en place d’une assurance pour la prise en charge des enfants, et la mise en place de 300 points de vente avec des Tpe.

Un corridor pour la diaspora

En marge du forum secteur privé et diaspora tenu à Marseille, la Bic s’est montrée favorable à faciliter la diaspora pour son investissement aux Comores. « Créer un corridor transparent pour que la diaspora investisse au pays est parmi nos perspectives. Nous allons ouvrir un point de vente et un système de transfert d’argent aux Comores, pour la diaspora. Mais aussi, ouvrir des agences à paris et à Marseille pour nous rapprocher de la diaspora comorienne de France et cela créera la confiance entre la banque et la diaspora », annonce Gervais Atta. La Bic Comores élargit son offre de services à sa clientèle et contribue à la croissance économique.

KDBA

 

Laisser un commentaire