ALFAJR QUOTIDIEN – Journal d'information quotidien comorien

Education nationale : Des bourses du Maroc seraient vendues

Le directeur général de l’enseignement supérieur, Ali Mohamed est suspendu de ses fonctions par le ministre de tutelle à cause d’un scandale sur la répartition des bourses du Royaume Chérifien. Certaines bourses seraient vendues. Mais, il ne compte pas céder.

Un bras de fer entre le ministre de l’éducation nationale et le directeur général de l’enseignement supérieur. Accusé d’ingérence, le directeur général de l’enseignement supérieur, Ali Mohamadi est suspendu de ses fonctions. Mais, il refuse de quitter son poste. Après un long règne à la tête de l’enseignement supérieur au ministère de l’éducation nationale, Ali Mohamed est suspendu.

177 bourses sont à la portée de l’Union des Comores et sont octroyées par le Maroc à des étudiants comoriens pour leurs études universitaires dans des universités marocaines. Des bourses qui demandent une bonne gestion de la part du gouvernement pour que les bénéficiaires soient qualifiés et mérités. Plusieurs bourses seraient vendues ou distribuées illégalement, par la direction générale de l’enseignement superieur. De ce fait, le nouveau ministre de l’éducation nationale aurait demandé des comptes rendus de la gestion des ces bourses marocaines, auprès de la direction générale de l’enseignement superieur. En vain.

Suspendu, Ali Mohamed refuse d’obtempérer. Il ne manifeste aucune volonté de remettre les clés. S’il refuse de quitter son poste, reviendra-t-il aux forces de l’ordre de l’en expulser ? Et l’esclandre ! Les bénéficiaires des bourses marocaines commencent dès ce jeudi à quitter le pays. Quelles ont été les procédures de bénéficier ces bourses ?

Abdoulandhum Ahamada

Laisser un commentaire