ALFAJR QUOTIDIEN – Journal d'information quotidien comorien

Université des Comores : Le Sneuc désapprouve la démarche des enseignants contractuels

En marche depuis presque 9 mois de service pour réclamer leur statut des fonctionnaires, les 25 enseignants contractuels de l’unversité nagent seuls, ils n’obtiennent aucun  soutien du Sneuc. «  Leur démarche ne respecte pas le cadre structurel, alors le Sneuc se désolidarise avec eux », a lâché Saïd Mdohoma, secrétaire général du syndicat des enseignants de l’université des Comores. 

En dépit de leurs efforts consentis depuis presque 9 mois de vouloir trouver leurs statuts des fonctionnaires, les 25 enseignants contractuels ne bénéficient aucun soutien de la part du syndicat national des enseignants de l’université des Comores. Il s’agit de la grogne sociale que subissent ces contractuels. Selon le secrétaire général du Sneuc, ces 25 contractuels de l’unversité ne respectent aucune structure pour leur démarche.

« Leur démarche ne respecte  pas le cadre structurel, ils risquent de se   malmener car ils  ne tiennent pas compte à notre syndicat alors on se désolidarise avec eux », a lâché Saïd Mdohoma, le secrétaire général du syndicat national  des enseignants de l’Université des Comores, au téléphone. Ce dernier, reconnait qu’il s’agit d’un droit que devaient bénéficier ces 25 contractuels  à défaut que l’institut  n’est pas en mesure de recruter des enseignants. Selon le syndicaliste, le choix pour leur démarche ne peut être dissocié  avec le Sneuc, mais, dit-il,  les contractuels  ont choisi d’agir sans nous.

S’agissant de  la question des élections du président de l’université, le secrétaire général du sneuc se dit n’avoir jusqu’à lors reçu aucune manifestation de la part du ministère de l’éducation nationale portant sur le processus des élections. « On n’a pas encore reçu des directives de la part du ministère de l’éducation sur l’éventuelle élection du président de l’université, donc on est toujours là en attente », a-t-il fait savoir.

Nassuf. M. Abdou

Laisser un commentaire