ALFAJR QUOTIDIEN – Journal d'information quotidien comorien

Feuilleton Ccia et Scp à Anjouan : Vers un terrain d’entente

Samedi 05 juin dernier, une rencontre avec la presse à la chambre de commerce de Ndzuani a eu lieu. La société comorienne des ports à Ndzuani exerce des activités de magasinage pendant que la Ccia se bat pour qu’elle soit confiée ces activités. Les Ccia de Ngazidja et Ndzuani ont fait savoir qu’ils ont rencontré les ministres de l’économie et de transport maritime afin de mettre à termes ce litige.

Les Ccia de Ngazidja et Ndzuani devant la presse

« Il y a eu un différend entre la chambre de commerce de Ndzuani et la société comorienne des ports sur l’activité de magasinage au port de Ndzouani. Cette situation a engendré quelques difficultés car comme vous le savez depuis très longtemps la chambre de commerce de Ndzuani comme ce fut le cas de la chambre de commerce de Ngazidja. Cette situation a créé des grands problèmes au sein de cette institution et si nous sommes arrivés aujourd’hui à Ndzuani, c’est pour essayer de trouver une solution», a exprimé Hamidou Mhoma, directeur de la Ccia de Ngazidja.

Il annonce avoir rencontré les ministères concernés. « Nous avons rencontré les ministres des tutelles à Ngazidja. Il s’agit du ministre de l’économie et des transports pour parler de cette situation. Nous avons fait une proposition pour que la société comorienne des ports nous confie cette activité de magasinage », dit-il. Les membres s’appuient sur les cahiers de charge de chacun « car ce que l’on voudrait faire comprendre à la société comorienne des ports et à l’ensemble des personnes qui nous suivent est qu’il y a une différence entre l’activité elle-même de magasinage et les magasins. Les magasins aujourd’hui appartiennent à la chambre de commerce de Ndzuani », a-t-il avoué.

Selon les CCia de Ngazidja et Ndzuani, « Dahalane qui est le directeur général de la SCP, voudrait s’occuper du magasinage. Ce que nous proposons aujourd’hui c’est que ce denier accepte de nous concéder cette activité car c’est nous qui sommes propriétaires de ces magasins. On a rencontré ici à Ndzuani, le ministre des transports, pour continuer ses négociations et nous espérons trouver un terrain d’entente. »

Ahmed Zaidou (Stagiaire)

 

Laisser un commentaire