ALFAJR QUOTIDIEN – Journal d'information quotidien comorien

Projections de croissance économique : Les Comores à 3,8% en 2022, selon le Fmi

Dans le rapport du fonds monétaire international (Fmi) de ce mois d’octobre sur les projections de croissance économique de l’année 2022 des pays d’Afrique Subsaharienne, les Comores auront une prévision de 3,8% devant le Tchad (2,4%), l’Angola (2,4%), Lesotho (1,6%)… Cette croissance serait portée par les secteurs économiques.

3,8% est la prévision du taux de croissance économique des Comores par le Fmi pour l’année 2022. Et les Comores seront parmi les pays dynamiques en termes de croissance. En 2020, le Fmi avait projeté une croissance de -0,5% et 1,6% en 2021. Mais avec la crise sanitaire liée à la covid-19, la banque centrale des Comores a enregistré une croissance de 0,2% en 2020 et une prévision de 1,5% en 2021. 

Les Comores sont placées, pour l’année 2021 derrière Madagascar (2,9%), avec un taux de croissance économique de 1,6% et devant le Tchad (0,9%). Pour l’année 2022, ce taux est 3,8%. Ce taux de croissance a été enregistré en 2018 par la banque centrale des Comores. Les perspectives pour l’année 2022 tablent sur un rebond de l’activité économique. Les Comores enregistreront-elles ce taux de croissance projeté par le Fmi ?

Bien que le Fmi classe les Comores parmi les pays moins endettés avec un taux de 30%, le pays fait face à une crise économique liée à un retard d’approvisionnement des produits alimentaires, entre autres. La base de données des perspectives de l’économie mondiale présente les projections de croissance économique au niveau de la planète.

Le dynamisme de l’activité économique se confirme en 2021 après la chute en 2020. La croissance atteindrait 1,6% en 2021 et 3,8% en 2022, selon le Fonds monétaire international. 2021 et 2022 seront fastes. Les vents de la reprise sont porteurs. Certes les incertitudes sont nombreuses, mais la vigueur de l’activité économique se dessine sur ce qui attend le pays en 2022. Une croissance de 3,8%. En tout cas, c’est le chiffre projeté par le Fmi. 

Kamal dine B. A

Laisser un commentaire